Intransigeance

Jean-François Lisée:

Il est patent, pour moi en tout cas, que le refus gouvernemental de sauter sur la proposition, à coût nul, des étudiants est d’une incommensurable irresponsabilité. La sortie de crise était là, à portée de main. Elle a été refusée pour la seule raison que des ministres, des députés, des électeurs, ne comprendraient pas “cette logique-là”. Pour la seule crainte que ce faux gel — les étudiants paieraient, mais autrement — serait perçu comme un vrai gel, donc un recul du gouvernement.

C’est pathétique.

Casserolles-non-stop, indeed.